Chez Costco, utilise la Force.

 

Pour ceux d’entre vous qui avez une carte Costco, la prochaine rencontre «Comment gérer mon agressivité» est jeudi 19h dans le sous-sol du presbytère St-François. Pour les autres, lisez attentivement les prochaines lignes et pensez-y bien avant de vous achetez votre passe pour l’enfer.

Au fil de mes années de magasinage dans ce commerce là, j’ai compris une chose fascinante. Systématiquement, l’action de prendre ton panier à l’entrée du magasin s’accompagne de l’action de perdre ton cerveau quelque-part-on-sait-pas-où-dans-le-vestibule pour les 3 prochaines heures.

Donc nous voilà l’autre jour, mon ami et moi, en pleine promenade ludique près des barres tendres lorsque j’aperçois un stand de dégustation. Et comme d’habitude, une dame d’un certain âge décide de goûter à une patte d’ours, parce que c’est ben certain qu’elle a jamais mangé ça de sa fucking vie pis c’ben important qu’elle évalue le goût avant de réhypothéquer sa maison pour acheter la boîte d’une mole de pattes d’ours de chez Costco. Fack elle arrête son chariot, ben enlignée direct à l’équerre avec la table de présentation des intrigantes pattes d’ours. Tsé la façon la plus évidente de dire «J’me calice à exactement 100% de ce que TOÉ t’as envie de faire avec tes mouvements dans l’espace présentement, parce qu’une chose est sûre, tu passes pas icitte, j’ai envie de bloquer le chemin avec mon p’tit chariot gris, MAINTENANT».

Étant habituée de tels comportements de la part des usagers du Costco et étant de très bonne humeur, je lui dis très délicatement avec un niveau sonore d’à peu près 0,4 décibels «Excusez-moi, s’il-vous-plaît, madame 🙂 ». Je n’ai alors aucune forme de langage corporel ou buccal qui m’indique qu’elle a compris ce que j’ai dis, et étant d’un CERTAIN ÂGE, je me dis qu’elle a sûrement PAS compris, donc je répète «Madame 🙂 ?». Et elle se vire ben tranquillement genre je souligne tout le mépris que je vis pour toi présentement en bougeant le moins vite possible, et me dit «Ce. Sera. Pas. Long.» avec un ton qui peut seulement être généré par ceux qui ont un mariage insatisfaisant depuis au moins 20 ans et qui travaillent comme caissières chez Wal-Mart.

Fack moi et mon ami de rire, de répondre «Mon dieu mais excusez-nous heille, câline bonne chance pour le reste de votre séance très chère».

Parce que la réalité c’est que par la suite, notre visite chez Costco s’est soldée de:
– 23 personnes qui se lancent devant nous à la dernière seconde, probablement dans une démonstration évidente de leur manque d’instinct de survie.
– 12 personnes qui effectuent de dangereuses manoeuvres  d’état d’ébriété en zigzagant de gauche à droite sur toute la longueur de l’allée, remarque que je les comprends, vaut mieux venir paqueté chez Costco pour se mettre au niveau mentalement.
– 7 personnes affligées d’un ver parasitaire au cerveau, sinon sérieux je vois pas pourquoi ils s’arrêteraient subitement en pleiiiiin milieu d’une voie achalandée pour prendre la très difficile décision d’aller à droite ou à gauche.
– 4 min 52 de conversation forcée à un niveau d’inutilité plus grand que le la nébuleuse du crabe, et finir par pogner des crampes aux muscles qui permettent de maintenir un sourire aussi jaune que l’urine d’un insuffisant rénal.
– Se fouler un oeil à force de rouler dans leur orbite en signe d’exaspération.


Alors très chère dame, j’espère que la suite des événements vous a fait réaliser que d’aller chez Costco avec une esti d’attitude de marde ça peut rien vous apporter de bon, à part peut-être que de sortir une infime fraction de toute la shit qu’il y a en-dedans de vous parce que vous faîtes les pires choix dans votre vie. Autrement que ça, j’vous conseille de plutôt restée enfermée chez vous parce que si une requête aussi légitime et douce vous déclenche autant de haine, il vous reste pu rien d’autre que votre chat pour échafauder des plans d’extermination massive de la race humaine.

Ou de devenir la femme de Donald Trump.

-XX

 

 

Le service à la clientèle et moi.

Cette semaine j’ai eu un service de marde dans une chaîne bien connue. J’ai eu une commande incomplète, pas prête à l’heure avec en prime une charrue qui aime pas sa job qui me fait de l’attitude. Fack j’ai poliment écris à la compagnie pour leur dire que j’appréciais tellement leur approche d’habitude, mais que là, vraiment, c’était complètement triste comme service. Ils m’ont simplement répondu; merci de votre commentaire ça nous aide à améliorer notre service, v’là une carte cadeau de nourriture pour vous.

Cette entreprise c’est Thaïzone.

Sérieusement, quand vous vous adressez correctement au Service à la clientèle, c’est payant.

Savez-vous que quand vous appelez au service de plaintes des grosses entreprises (pour ne pas les nommer BELL), l’employé a un 100$ comptant qu’il peut vous donner ou non. Si vous traitez le dude au téléphone comme un mottons de sloche brun sur  le bord du trottoir rendu au mois de Mars, il mets le 100$ dans son tiroir pis vous dis:
«Mmm. Désolé, monsieur, on peut rien faire pour vous. 🙂 BYE»
Mais si vous lui parlez  correctement, avec décence, comme genre quand on s’adresse à un congénère HUMAIN, il est bien possible qu’il vous dise:
« Merci d’utiliser nos services, je vous offre 20$ de rabais sur votre prochaine facture parce que je vous aime d’un amour inconditionnel, vous cher client fidèle qui fait attention à moi en ce vendredi 16h20»

Une bonne femme que je connais a déjà eu 200$ en coupons et en cartes cadeaux parce qu’elle avait dit à Campbell que leur nouvelle recette de soupe était moins bonne.

Pour ma part, ça fait plusieurs fois que je parle avec des amis du fait que c’est affreusement triste que Muslix ne produisent plus de Bananes et Noix. Cette semaine j’me suis dis, pourquoi ne pas leur écrire ? Alors voici mon courriel.

Bonjour,

Mes amis et moi sommes excessivement peinés de constater que vous n’offrez plus les Muslix bananes et noix. Nos vies sont ternes et tristes sans votre produit, nous aimerions tellement le voir revenir sur les tablettes. Nous étions vos plus grand fans, pourquoi n’existe-t-il plus de Bananes et Noix? Nous voulions seulement vous laisser savoir toute notre peine. Espérant un jour le retour des bananes et noix,

Merci de votre temps,

XX

Greetings,

My friends and I are very disappointed with you no longer offering the Muslix nuts and bananas. We live miserable, empty lives since they are gone, we are wandering souls that always look out on the shelves for that long gone product. Why have you cut off our source of life ? Will they ever be back ? Please give us hope, we were your greatest fans.

Thank you for your time,

XX

Les entreprises sont souvent contentes d’avoir les commentaires de leurs clients, fack je tente ma chance. Kellogs, please, donnez-moi un abonnement à vie aux Muslix Bananes et Noix.

XX

Et ils vécurent sans jamais se chicaner même pas une fois.

Allo les filles !

Si t’attends qu’un gars comme ça —–» PAS LA RÉALITÉ «—— arrive dans ta vie pour être heureuse, ben crime! Sit back pis prends toi du popcorn pis un tricot parce que t’es assise pour un boute.

Pourquoi les filles attendent des princes charmants pis datent des joueurs d’hockey ? T’as pas pensé à un infirmier ou un prof, si tu cherches de l’empathie et de l’écoute ?

En vrai pourquoi une fille pense que la vie c’est genre:

«On va aller s’acheter 2 crèmes glacées et on va marcher dans un champ de blé avec le soleil en contre jour et tu vas m’étendre dans l’herbe et tu vas me mettre un peu de crème glacée sur le nez et on va rire en s’embrassant et hihihi».

Alors qu’en fait, une date de crème molle c’est genre « oussé qu’on park le char calice y’a ben plein de monde, okay y fait crissement chaud on la bouffe en roulant avec l’air clim. Ah fuck, en plus faut passer à l’épicerie avant d’aller chez ta mère a soir fack active». Pis après tu regrettes encore d’avoir pris le plus gros format chez Chocolat Favoris pis tu feel pas ben pendant 3h.

Sérieux les filles un gars qui te regarde pendant tout un film au ciné parce que t’es «juste trop belle» c’est creep en tabarnak, on va s’el dire. Y’a rien de Roméo là-dedans, c’est plus tu delete son numéro. Payer 20$ pour fixer quelqu’un dans une pièce sombre qu’on voit à moitié rien, le mot que tu cherches c’est DÉRANGÉ, et non pas séduisant.

À part de ça, sérieux pour toi y’a vraiment pas meilleure preuve d’amour qu’une couple d’iris pis d’tulipes en spécial chez Costco? J’sais pas mettons, qu’un gars soit capable de te dire «Désolée de t’avoir fait de la peine» sans être arrogant, ou qu’il accepte de façon purement non-fondée de pas mettre de lock sur son cell parce qu’il fait l’effort d’accepter que tu gères pas tes insécurités? Ben non, buddy. Casse-toi pas la tête, achètes 3-4 organes reproducteurs de végétaux à la pharmacie pis tu peux agir en total douchebag après man, t’as gagné ton ciel !

Sérieux fille, un dude qui parle constamment du cul des filles du Dream Team, y’a beau te texter bonne nuit pis te dire je t’aime 45 fois par jour, tu penses pas que tu serais mieux d’écouter un peu des moins des films avec Channing Tatum ou Justin Timberlake? Y’a des gars qui sont prêts à faire face aux côtés obscurs de ta personne que tu gères pas toi-même, fack j’pense que tu peux passer par-dessus le fait qu’il t’a pas tenu la porte au resto.

Non sérieux girls, lâchez Walt Disney doux jésus, c’est vos attentes disjonctées qui font que vous êtes jamais heureuse, pas les 136 gars que vous avez friendzonés dans le dernier mois.

Teka j’vous laisse, j’retourne me crosser sur de la porn de filles triple D qui la prennent toute dans le cul pis après j’m’attends qu’une fille fasse la même chose parce que j’lui ai dis salut sur Tinder ! Comme quoi y’a p’tête pas juste les filles qui sont fucked up finalement…

XY

Mon histoire d’amour avec Guillaume Wagner.

«Guillaume Wagner.

Je constate que 71 000 personnes te like sur facebook, fack je me dis y’a probablement plusieurs dizaines de groupies no-life qui t’écrivent à chaque jour, je sais même pas si tu vas lire ce message un jour.

J’suis comme nouvelle dans le domaine d’être fan de quelqu’un, mais après  des centaines de thérapies d’aide en groupe avec des beignes gratuits pis nos noms de collés sur notre chandail écrit «Hi! I’m ____», j’ai accepté mes émotions par rapport à toi et oui, on peut dire que je suis genre «fan». J’ai été voir tes shows en live, pis j’les ai même écoutés en pas live. Dans les deux cas j’ai ri trop fort pis j’ai bavé un peu dans ma main à plusieurs reprises.

Quand t’écris quelque chose sur facebook, je prends le temps de les lire pis à chaque fois j’suis comme un poisson rouge devant des p’tits flocons de feuille vert-brun qui sentent le criss, je m’émerveille tellement et je comprends pas- encore une fois – comment je peux toujours être autant d’accord avec ce que tu dis. Des fois j’essaie de me faire accroire pendant 2-3 minutes que j’serai pas tant d’accord genre, mais c’est vraiment plus comme un p’tit gros qui veut se faire accroire qu’il a encore assez d’amour propre pour ne pas manger son cheesecake crumble ice cream melted chez Dairy Queen, c’est comme on dit, chassez le naturel et il revient au galop.

J’te dis tout ça parce que des fois, dans un moment d’ivresse d’inspiration, j’écris moi-même des choses dans un blog, dans un gros trip égocentrique où j’ai besoin de me rappeler que 10-12 personnes à qui j’ai pas parlé depuis 6 mois me trouvent encore assez drôle pour puncher le fameux «LIKE» tant gratifiant. Et c’est dans ces moments-là, où j’suis comme un peu fière de mes textes que j’me dis «Ayoye. T’imagines-tu si un humoriste tombait là-dessus».En vrai, comme tout humain normal et équilibré, des fois tu dois être évaché dans ton sofa en boxer à écouter une reprise d’atomes crochus avec ta blonde qui text accotée sur tes cuisses, pis je me dis qu’à ce moment là y’aurait peut-être une infime chance que tu aies le temps/l’envie de lire un article sur un blog d’une p’tite no where qui l’échappe sur WordPress.

Pis j’ai pas encore réussi à savoir si ce serait un événement du type :
« Gilles Latulippe se revire dans sa tombe à s’en fêler les côtes»
ou plutôt du type
«Naissance d’une entité divine qu’on va appeler jésus pis qu’on va même trouver sur des toasts 2000 ans plus tard» mais j’ai souvent un p’tit désir intérieur de le savoir.

Fack je t’écris Guillaume Wagner. Moi j’te trouve drôle en sale fack ce serait tu un adon incroyable du Saint-Ciel que tu me trouves drôle aussi, probably won’t happen, mais si par hasard un jour t’es pogné sur une particulièrement longue séance de toilettes pis t’es tanné de jouer à Candy Crush, mon blog c’est www.xxetxy.wordpress.com .

Donnes-moi en pas des nouvelles j’serais ben trop gênée viarge.»

XX

Ooooh the irony.

IRONIE

Dans mon mur d’actualité Facebook aujourd’hui y’a ces 2 posts consécutifs.

Le premier demande sérieusement la DÉMISSION de notre Premier Ministre parce qu’il veut laisser rentrer 25 000 réfugiés Syriens, et le deuxième stipule qu’on devrait simplement de prendre 25 000 Canadiens qui sont contre l’immigration et de les ÉCHANGER contre 25 000 réfugiés Syriens, pour vrai.

Genre sérieux. Une pétition man, pour demander qu’on KICK OUT le Premier Ministre qui fait cette job depuis genre quoi 1 mois jour pour jour aujourd’hui, avec pour SEUUUL argument, cette simple et unique décision.

Et de l’autre côté, un VRAIE REQUÊTE qu’on prenne 25 000 dudes qui ont signés la pétition d’en haut, et de juste *POUF* les faire disparaître ailleurs genre, vraiment, wherever the fuck.

Attends là, on va juste prendre un moment, pour se dire ; Dans quel monde, dans quel esti d’UNIVERS PARALLÈLE vous pensez qu’on va prendre quiconque d’entre vous au sérieux, quand vos propos sont, ma foi, si PARCIMONIEUX et POSÉS et RÉFLÉCHIS.

Y’a tu un seul des neurones qui fonctionnent correctement dans le cerveau de quelqu’un qui pense POUR VRAI, que c’est, et je cite « raisonnable» de demander qu’on criss en dehors du pays 25 000 personnes, ou qu’on demande juste simplement de mettre à la porte un CHEF DE PARTI ÉLU À GROSSE CRISS DE MAJORITÉ pour une seule et unique décision.

Genre « Scuse boss, oui euuuh je suis ton employé chez Tim Hortons depuis maintenant 1 mois, et en fait la personne qui a décidé d’appeler ça TimMatin, ben on est genre 20 à avoir signé notre nom là, pour dire qu’on veut qu’elle soit congédié là. Ouin… Ouin okay je vais retourner laver les toilettes»

En tout cas c’est beau d’y croire! Je suis heureuse de savoir que les Canadiens ont encore le désir d’exprimer leurs «opinions» et de ne pas se laisser manger la laine sur le dos, ce serait juste bien d’ajouter un toooouuut petit peu, genre un mini grain de sel plus de savoir et de raison à ces opinions et un peu moins d’ignorance et d’impulsivité.

Parce que tsé quand on s’arrête là 1 seconde, et je parle pas de s’arrêter genre «monter un campement d’Iroquois et instaurer l’Agriculture» pour réfléchir, mais vraiment juste «fermer sa bouche un huitième de seconde et laisser un contact entre vos 2 cellules se faire», on voit bien que c’est complètement insensé de perdre 48 secondes de votre vie à cliquer sur un lien internet et signer une pétition en ligne pour des choses aussi aberrantes. No really man, parce que ces choses n’arriveront PAS et tu devrais peut-être considérer t’exiler quelque part dans une commune de soeurs ou de moines pour faire de l’introspection un peu et réfléchir.

Genre next time prends ce 48 secondes pour ouvrir un dictionnaire, apprendre une nouveau mot, pis tu viens de faire une fleur à une nation entière en t’instruisant un petit peu.

Ça me fait plaisir,

XY

Glorieuse Pensée Féminine (ou GPF)

Lors de ma conception, de façon aléatoire, il m’a été donné dans la vie de pleurer du sang de mon vagin 1 fois par mois plutôt que de muer disgracieusement à l’âge de 13-14 ans et d’avoir une tendinite au poignet. Je ne sais pas si c’est une heureuse ou malheureuse situation, c’est probablement quelque part entre les deux.

Don’t get me wrong, je suis bien en paix avec le fait d’avoir des boules en haut plutôt qu’en bas, mais y’a un truc que les gars comprendront jamais et c’est l’art de la conversation en ayant un cerveau de fille.

See, un cerveau de fille c’est un Maître-multi-doctorant-Caporal-en-chef-Ceinture-noire du dépistage de deuxième sens. On appelle ça la Glorieuse Pensée Féminine (ou GPF), et si une fille de votre entourage ne colle pas avec les situations suivantes, elle a juste appris à contrôler son inner demon comme la plupart d’entre nous apprenons à nos dépends.

Voici comment le traducteur GPF fonctionne:

Tu dis à une fille «As-tu vu mon biscuit Subway qui traînait sur le comptoir ?»
Et elle entend «Yo t’es un peu fat c’temps-ci t’as tu mangé mon biscuit comme une grosse charue?»
Et elle répond «… Euuh non. POURQUOI j’aurais touché ton biscuit Subway, MMMH?» avec cette face.

Tu dis à une fille «Hey dis-moi le quand j’reçois un collis, j’aime ça l’ouvrir moi-même»
Et elle entend «J’veux pas que tu vois ce qu’il y a dans mon courrier, parce que j’te cache des choses.»
Et elle répond «… Okaaay, whatever, genre moi j’ai rien à te cacher au pire. Rien

Si une fille peut trouver un 2e sens caché au fond d’une grotte dans une forêt de la cité d’Atlantis sur une autre planète, elle va le faire, et elle va trouver un moyen de générer du stress dans sa vie avec ça.

Un conversation entre filles, c’est un partie d’échecs 4 coups d’avance sur des propos non-fondés et mongols à cause d’une virgule placé pas à la bonne place dans la phrase. Comme dans:

«Scuse moi, j’ai jamais voulu t’insulter.» –> Fille désolée qui comprend qu’elle a mal répondu à son amie.
«Scuse, MOI j’ai jamais voulu t’insulter.» –> Full Crazy Mode Engaged, tu m’as clairement attaqué en premier et maintenant j’vais avoir une rage meurtrière envers toi le restant de mes jours.

La Glorieuse Pensée Féminine nous fait dire «Non, ça va bien» avec cette face, plutôt que «Ce que t’as dis m’insécurise mais si j’en parle je vais juste t’insulter comme moyen de défense à la place, donc aussi bien me taire et faire semblant.»

La GPF nous fait dire «T’as-tu trouvé que la fille à la caisse était bête? Genre elle m’a tellement fait de l’attitude».
Ou encore «Les jeans de cette fille là lui vont vraiment bien, non?».
Ou bien «Laquelle de mes amies tu trouves la plus belle? Juste pour savoir

La GPF est à l’origine de 94,73% des chicanes de couple, de 87,45% des commentaires tels que «Criss de mal-baisé elle/lui… !» et de 100% des ventes de Sephora et Mary Kay Cosmetics.

Si vous avez une fille de votre entourage qui montre des symptômes du GPF, flattez-la dans le sens du poil en attendant qu’elle comprenne comment fonctionne sa vie, c’est pas mal la seule chose qui peut sauver la vôtre.

XX

Ugly Truth part 1

À temps perdus j’ai colorié des dessins que j’ai ensuite cyniquement sous-titrés. Je vous les présente maintenant. Il y en aura d’autres, et d’autres articles aussi, you know.

(À lire en même temps que la chanson de Laurent Paquin pour un effet maximal)

RDC0003

XX

Aujourd’hui j’ai cuisiné.

Aujourd’hui j’avais de la crème sûre à passer. Consciencieuse de pas faire de gaspillage alimentaire, j’ai tapé « Gâteau chocolat et crème sûre» dans Dr. Google et j’ai trouvé la recette suivante.

INGRÉDIENTS

  • 90 g (3 oz) de chocolat amer
  • 80 ml (1/3 tasse) de beurre
  • 430 ml (1 3/4 tasse) de farine
  • 375 ml (1 1/2 tasse) de sucre
  • 7 ml (1 1/2 c. à thé) de bicarbonate de soude
  • 5 ml (1 c. à thé) de sel
  • 375 ml (1 1/2 tasse) de crème sure
  • 2 oeufs
  • 5 ml (1 c. à thé) de vanille

Je relate ci-bas la dégringolade infernale qui a suivi par la suite, étape par étape.
1. J’ai sorti un grand bol et une couple d’ingrédients. Je rejette complètement la section « Préparation», anyway c’est toujours la même chose, mettre les ingrédients secs et rajouter les shits liquides après.
2. J’décide de faire moitié Farine moitié poudre protéinée «Cookie N cream», c’est ben plus mâle pis ça va être drôle. Je mesure avec la tasse à mesurer la quantité exacte.
3. J’arrive pour mettre le sucre, j’me dis que la protéine est sucrée, fack j’vais en mettre moins. J’ai pas de sucre blanc. Bon ben j’vais mettre moitié sucre brut et moitié cassonade. Je me dis à partir de ce moment que j’ai pu besoin de tasse à mesurer.
4. J’vois bicabornate de soude, j’me dis que poudre à pâte c’est la même affaire. J’en mets à l’oeil, kin, c’est surement proche de 7 mL.
5. J’fais fondre au microonde un mix approximatif d’un peu trop de chocolat mi-sucré et de beurre pour cette recette déjà plutôt mal partie, on va s’dire les vraies affaires.
6. J’commence à mesurer ma crème sûre, j’en ai pas assez. J’avais déjà entendu dire que la mayo faisait la même affaire, fack j’mix mayo et lait à la place. Rendue où j’en suis.
7. J’arrive pour mettre 2 oeufs. J’en ai pas. J’me dis qu’un avocat pis un peu d’huile feront l’affaire… Non, bon je sais que ça fera assurément PAS le même effet mais c’est tout ce que j’ai et mon envie d’sortir à l’épicerie frôle le zéro absolu.
8. J’mélange tout ça, j’constate que c’est pas mal liquide, j’me dis que mettre un peu de gruau fera pas de tord. J’en sacre un poignée avec un mouvement de main qui s’approche du mépris.
9. J’regarde mon plat avec un mélange émotif entre «Envie de pleurer» et «Espoir naïf d’avoir créé un chef d’oeuvre».

J’ai finalement juste mis le tout dans le four et depuis je vis dans le déni.

12050427_10206484872355002_217267916_o
J’pense que 50 minutes de cuisson pour un gâteau mi-cuit c’est légitime.

XX

Vraie désinformation

Comment serait un bulletin de nouvelle si tout le monde était très honnête par rapport à la situation ?…

TAAA

Une dame attriquée d’une robe de chez Winners, de fond de teint autobronzant et d’une coupe de cheveux sans histoire relève les yeux d’une feuille blanche où elle fait semblant de réviser ses nouvelles. Elle ouvre la bouche et récite les mots exacts transmis par le télésouffleur en nous faisant croire qu’elle nous regarde dans les yeux :

Nouvelles

«Enchaînons avec une autre nouvelle banale d’un quelconque meurtre pour détourner votre attention de la vraie crise qui se passe mondialement.

Une autre folle bipolaire qui s’impliquait constamment dans des relations amoureuses avec des crétins légèrement psychopathes a été poignardée à mort hier, dans son appartement d’un quelconque quartier trash de Montréal. L’homme a visiblement utilisé une arme blanche – duh! – pour décalisser on ne sait quelle partie de son corps, parce que la police fait son agace comme toujours en nous donnant juste assez d’information pour nous intriguer un peu, mais pas assez pour qu’on scrap tous notre souper.

Un de nos mongols de journaliste est d’ailleurs sur place pour gêner l’enquête et poser des questions insignifiantes à d’autres criss de sniffeux qui se tiennent autour de la scène pour avoir de quoi à raconter à leur souper et faire que leur vie est un peu moins plate. Je passe la parole à Pierre. Pierre ?»

4-5 secondes malaisantes s’en suivent pendant lesquelles la ligne est toujours pas établie entre les 2 collègues avec leur sourire jaune étampé dans la face. Pierre répond un peu d’avance pour abréger les souffrances de cette dite longueur déplaisante :

«Oui ! Alors on est allés poser les mêmes 3 questions connes aux premiers tarés du bord et voici ce que ça donne !! Vous allez rire, ils ont tellement l’air caves, on a pris les pires takes en plus pour être sûr de les désavantager au maximum!»

Une p’tite madame dans le Bel Âge avec 40 lbs en trop et un chandail rayé banal se tient à côté du journaliste. En se disant déjà qu’elle va dire à tout son entourage qu’elle a passé à la TiVi, elle écoute attentivement Pierre.
«Alors vous me dîtes – je vous appelle « vous » parce que j’ai déjà oublié votre nom, c’est pas grave le recherchiste l’a noté et on va l’écrire tout croche tantôt en bas de l’écran quand vous allez parler- vous me dîtes que vous connaissiez le meurtrier, c’était votre collègue de travail à l’épicerie, c’est ça ?»

Yolande
« Oué, ben c’est ça. Je travaille à l’épicerie depuis 20 ans, je sais j’ai beaucoup d’ambitions, et Thomas c’était un emballeur là depuis 2 ans. Pour vrai j’y ai à peu près jamais parlé pis j’ai vraiment rien à dire à son sujet mais j’suis juste ben contente de me faire croire que j’suis importante et de passer à la télé un peu ! »

Pierre se tourne maintenant vers un jeune avec les cheveux gras que tout le monde juge instantanément, juste pour être sûr d’emphaser sur le fait que le meurtrier était vraiment un p’tit bum, tsé pour se tenir avec du monde de même… :
«Et toi – je prends même pas la peine du te vouvoyer LOL– tu connaissais le meurtrier depuis le secondaire, c’est ça ?»

white trash
« Ouais moé ej’el connaissais pis c’était crissement un gars agressif. Teka y’a une fois en 12 ans que j’me rappelle qu’y’a été agressif pis là j’me dis que j’vais full généraliser parce que ça fit crissement avec ce qu’il vient de faire.»

Pierre se tourne à nouveau vers la caméra avec un sourire rempli de mépris pour les gens qu’il vient d’interroger parce qu’il déteste son travail et enchaîne :

«Alors voilà toute la marde qu’on a réussi à râcler péniblement pour étirer au max la sauce de c’te nouvelle là, je te re-transmets la parole Denise !»

S’en suit un autre moment awkward où Denise montre ses dents blanches à la caméra en attendant que Pierre finisse sa phrase.

« Alors super ! On vient de faire perdre un autre 5 minutes à tous nos auditeurs, on va aller en pause pendant 4 minutes pour faire plein de cash et remplir les poches de Péladeau, parce que de toute façon, mon salaire changera pas même si on passe 45 minutes de publicité par heure, fack j’suis bien heureuse de pouvoir me tourner les pouces un peu pendant que vous devenez des légumes devant nos annonces qui vous lavent le cerveau !»

S’ensuit un paquet de pub où on vous convainc entre autre que vous serez COMBLÉS dans votre vie – COMBLÉS, rien de moins, la plénitude, le nirvana, le paradis- si vous achetez chez HomeSense un autre criss de coussin rouge ek des fleurs ou un miroir avec un gros frame en métal trop lourd que vous saurez pas où mettre, tout ça pour seulement – SEULEMENT AYOYE – 39,99$, on dira pas 40$ parce que ça va décourager les 2-3% de nos clients qui ont un QI en bas de 22.

Ignorance is Strength, War is Peace, Freedom is Slavery.

XX

L’Égo-Portrait et autres reconnaissances.

Il y a deux façons de percevoir un selfie.
1. Check l‘attention-whore de p’tite gossante, j’te donnerai pas mon like espèce d’égocentrique.

2. Tu désires te faire reconnaître et confirmer que d’autres humains sont au courant de ta présence ? C’est correct, nous avons tous le même besoin, tiens prends mon like et va en paix.

Ben oui, un égo-portrait c’est demander de l’attention. Comme écrire un livre et le publier ou porter du linge vraiment extravagant en ville. Miley Cyrus ou un skin-head mohawk rouge de Montréal, même combat. Si tu mènes ta vie depuis le jour zéro en demandant d’attention de personne, ben t’es probablement une roche ou le Grumpy Cat originel parce que chercher de l’attention c’est humain et ça fait partie de chacun de nous, oui oui, même toi qui est déjà dans le déni depuis la 3e phrase de cet article.

Vous avez peut-être vu les chroniques-moqueries sur comment la photo de profil d’une jeune femme a été complètement changée après avoir été en Afrique pendant 6 jours. Pis là, on beurre épais en disant qu’on pense d’abord à notre photo de profil lorsqu’on fait un voyage, n’en reste pas moins que beaucoup de gens voyagent pour DIRE qu’ils ont voyagé. On voyage pour la reconnaissance de notre courage, de notre dépassement de soi, de nos goûts particuliers, de notre singularité. On voyage pour s’ouvrir les yeux sur des nouvelles perspectives PUIS les transmettre à nos conservateurs compatriotes back home. Que ce soit pour être reconnus par les autres ou par soi-même, on cherche à recevoir de la reconnaissance.

Ben sûr on n’assume pas tous ce fait. Ben sûr le voyage nous apporte BEAUCOUP plus qu’une simple occasion de péter de la broue devant la belle-famille – Non je peux pu manger de porc, depuis que j’suis allé en Inde je digère pu ça / Elle est belle ta robe, mais elle est faite avec du coton ramassé par des p’tits pauvres du Bangladesh, ça me tient ben gros à coeur j’ai travaillé à leur libération pendant 3 mois / Ah non j’bois pu ça de la Molson Ex, depuis que j’suis revenu d’Allemagne j’peux juste pu boire d’la bière cheap avec autant d’eau, en plus est chère-… Reste que beaucoup de gens cherchent à combler un besoin primaire par le voyage, celui de se faire reconnaître, d’être valorisé.

Et il n’y a rien de mal à ça.

Tout le monde cherche sa valorisation d’une manière différente et la cherche auprès d’un public très varié, il m’semble que c’est pas sorcier de s’accepter dans toutes les facettes de notre vie et le besoin de reconnaissance en fait assurément partie. La prochaine fois que vous vous faites couper l’herbe sous le pied (alors que vous vous exprimez sur quelque chose que vous avez fait) avec la maudite phrase « Been oué, r’garde lé dont, t’es fier han ! 😉 », pourquoi ne pas répondre simplement oui ? Oui et avec raison et j’ai envie de le partager avec TOI parce que tu es quelqu’un dont l’opinion m’importe et je souhaite que tu apprécies ce que je fais.

On ne fera pas ça parce que personne n’a envie de se montrer sous son vrai jour, nu comme un ver solitaire dans l’estomac d’un chiot, à 100% découvert. Pourtant qu’est-ce qu’il y de mal là-dedans ? Tout le monde le fait alors pourquoi ne pas jouer nos besoins carte sur table ? C’est fascinant de constater à quel point parfois la société est étrange, on prends 122 selfies au restaurant et no one bats an eye. On écrit sur facebook  »ayoye j’aurais tellement besoin d’amour présentement » and everyone loses their mind, alors qu’en fait ces 2 comportements sont assez similaires, on veut juste avoir un peu d’attention, parce que c’est humain.Joker

Mais moi j’écris pas cet article là pour avoir de l’attention là. Je l’écris pour moi-même. Même si j’étais seule sur une île déserte, sortie de toute humanité depuis ma tendre enfance, entourée de requins et de bestiaux exotiques qui ne savent assurément PAS lire, j’écrirais cet article là pareille parce que tsé, j’m’en fiche que le monde le lise là. Fack partagez au max pis faîtes en sorte que plein de gens sachent que j’ai vraiment pas besoin qu’on le lise, cet article là.

XX