Confidences Nocturnes.

Allez-vous être game de regarder ce vidéo ?

Pour ceux d’entre vous qui êtes des adultes, pour ceux d’entre vous qui avez encore de l’amour propre et pour ceux d’entre vous qui avez le contrôle sur votre switch rationalité / irrationalité, je vous souhaite la bienvenue dans mon monde.

Mon monde c’est être absolument incapable de gérer ses émotions après 21h, ou 16h si on est en hiver.

Dès que le soleil fait « YO I’m out, dudes», mon cerveau se dit exactement les mêmes mots, et à ce moment exactement tous les monstres et tous les maniaques sont DANS MON appartement. Plusieurs choses deviennent alors un combat contre la mort, comme celles-ci:

– Prendre une douche
– Devoir fouiller dans un garde-robe, pendant quelques secondes, le dos tourné au monde
-Entendre des bruits bizarres.
– Bien sûr, une tempête dehors
– Et bien pire encore, une panne de courant.
– Mais pire que tout, m’endormir seule.

C’est pourquoi je prends quelques instants pour vous présenter le GUIDE DE SURVIE OFFICIEL aux-dits fléaux et les trucs développés au fil des 22 années de ma vie pour me battre contre les monstres (et non pas contre mes peurs irrationnelles, Lol, tu m’prends pour qui.)

Avant tout, il y a 4 règles universelles qui s’appliquent à toutes situations quand on est seul(e)s et qu’on en est à notre 3e pipi de stress de la soirée. Barrer les portes. Avoir toujours une source de son (genre la télé, le plus fort acceptable socialement). Ouvrir le plus de lumières POSSIBLE, même celle du four si c’est nécessaire. Avoir un cellulaire à portée de main en tout temps, avec le 911 déjà composé si possible. Des mesures particulières s’appliquent maintenant dans les moments où l’on doit mettre sa vie en danger.

Prendre sa douche: D’abord, ne JAMAIS fermer le rideau au complet, en fait, le laisser le plus ouvert possible quitte à passer la mope jusque chez le voisin. Ne JAMAIS fermer les yeux. Ces deux choses font ASSURÉMENT que les créatures et les tueurs se rapprochent genre comme quand on était p’tits pis qu’on jouait à 1,2,3, SOLEIL (pis là tu te vires pis tout le monde tient péniblement en équilibre pour pas trop bouger, en étant complètement dans le déni quand leur jambe touche à terre pis que tu cries « T’AS BOUGÉ»).
En général, je conseille de regarder à l’extérieur du rideau entre 1 et 5 fois par minutes, selon l’insécurité grandissante. Mettre le fan est très secondaire parce que ça fait plein de bruit pis ça peut être confondu avec un démon envahisseur qui risque de te posséder et de t’envoyer dans les limbes.

Devoir fouiller dans le garde robe : je propose toujours d’hurler grave comme un gorille en ouvrant la porte, comme ça, ça décontenance TOUT DE SUITE n’importe quel prédateur sexuel et si y’a personne, ben y’a personne et t’as pas l’air fou. Pas du tout. C’est 100% sain mentalement d’ouvrir une porte comme ça parce que tu gères pas tes peurs à 22 ans.

Entendre des bruits bizarres : dépendamment la fréquence (1 x par heure, c’est correct), plus qu’une fois par heure, c’est le cell sur 911 et la fameuse TOURNÉE GÉNÉRALE. Ça consiste grosso-modo à prendre un couteau et faire le grand tour de l’appart, attention particulière aux gardes-robes (les ouvrir et tasser le linge), en dessous des lits, en dessous des bureau sombre, derrière les choses qui sont décollées du mur et regarder dans le noir absolu de la cour arrière, qui consiste aussi en le moment le plus pénible. Ranger le couteau et procéder aux restes des activités.

Un tempête, ou une panne : Paniquer, appeler ta mère et pleurer.

S’endormir : Ça, c’est LA chose la plus difficile, parce que bon, y’a une particularité que t’es p’tête pas encore au courant, mais quand tu dors, t’es comme pas conscient de TOUT ce qui se passe. D’abord, on suit  les 4 règles d’or (Lumière, télé, cell, portes barrées). Laisser la porte ouverte de notre chambre et ne fermer que la lumière de la chambre, si possible. Ne surtout PAS penser qu’à chaque fois que tu fermes les yeux une chose comme ça se tient au dessus de ta tête.
Il est aussi recommandé de pleurer un peu ou d’écouter les télétubbies en rafale – ou les 2 en même temps- ça aide à penser à d’autres affaires, un peu.

Finalement, même lorsque vous êtes accompagné(e)s, il est formellement interdit en tout temps de :

– Rentrer dans une pièce sombre en faisant dos à la pièce et en marchant à reculons (C’est des choses de CRAQUÉS MENTAL)
– Mentionner le fait qu’une chose se tient en dessous du lit
– Mentionner n’importe quel truc weird d’esprits pis de fantômes
– Mentionner quoiconque
– Regarder un film d’horreur (au plus grand malheur de tous, parce que j’dois me promener en couche pendant 5 jours)

Toutes ces choses sont interdites. Tout comme lancer des araignées dans les cheveux et faire un numéro 2 la porte ouverte.

Maintenant test éclair, ceux d’entre vous qui avez lu ça en riant et en vous disant « Ahahahah ayoye, QUI CÉ QUI FAIT ÇA», vous faîtes partie des personnes avez encore un cerveau adéquat après 16h-21h. Pour les autres, vous comprenez que cet article n’est NULLEMENT une exagération malheureusement. Malheureusement.

creep

XX, 6 ans d’âge mental

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s