Je Porne, tu Pornes, il Porn.

masturbe
On parle souvent de porn dans la vie, c’est un fait, dans toute conversation random la porn va venir sur le sujet au bout de 52,3 mins en moyenne (tel que prouvé par Galilée en 1584). Les gars admettent en écouter une fois par mois et les filles jurent pour la 398e fois qu’elles n’en ont jamais écoutée. I call BULL-Fucking-SHIT.

Pour tous ceux d’entre vous qui écoutez de la porn (et le reste d’entre vous qui mentez), on va d’abord tous s’entendre sur le fait que chaque pornage s’accompagne d’un certain rituel. Ça peut être Fast and Furious-style ou slow but steady-style. Votre trip ça peut être les pieds, les plugs, les prudes ou un p’tit buffet à volonté sexuel, reste que d’habitude on procède un peu tous de façon assez standard. Un peu comme si vous et votre main étiez déjà un vieux couple marié.
Mais moi ce qui me fascine, c’est le sujet taboo qui entoure la Porn. Et ne vous méprenez pas ici, je ne parle pas de «koss que j’écouterais bin pour atteindre le 3e ciel» c’est plutôt l’avant et l’après. Le pré/post pornage.
On parle jamais de ces moments build-up ou cool-down. Pourtant il s’agit d’un sujet important.
On devrait toujours discuter des sujets pertinents comme  «Après combien de minutes post-porn est-il acceptable de reprendre nos activités normales?» ou encore  «En combien de temps pré-porn, en moyenne, on passe de *j’pourrais porne* à *j’ai la main din culottes*». Combien de minutes (ou de secondes) est-il raisonnable de laisser passer entre le «Big boobs horny milf gets it hard» et le post d’une fatigante du secondaire qui parle (surprenamment) de son chat ? À quelle vitesse moyenne estimez-vous habituellement ouvrir YouJizz à partir du moment où l’idée vous a croisé l’esprit ? a. Dangereuse b. Excessive ou c. Extrême?
Ou, autre sujet choc, le coït-pornique interrompu. Que faire avec ce moment horrible où au beau milieu d’une scène de blowjob bien plein d’mucus ton cell sonne et tu lis du coin de l’oeil «Appel important genre ta job» ? Bien sûr tu interromps rapidement le pornage, mais quand ledit appel dure 3-4 minute on dirait que le coeur y est pu après. C’est comme «bofff, pas ce soir organe, j’ai mal à la tête». Mais quand c’est un faux numéro, on va s’el dire t’as même pas eu le temps de totalement arrêter l’mouvement et t’es prêt pour le round 2. S’il-te-plaît, instruisez-moi, c’est après combien de secondes que c’t’encore acceptable de poursuivre le pornage ?
Qui vous dit que vous n’avez pas vous-même, très récemment, parlé à quelqu’un qui venait juste de fermer la page et qui, en quelques secondes, était prêt à passer à autre chose ?
En vrai on parle de charte et d’affaires futiles comme les lois qu’Harper essaie de nous passer en douce sur l’environnement et les dérivés de pétrole, mais qu’en est-il de la tristesse de finir un épisode porneux et juste retourner à la télé quotidienne et facebook ?

Ah et by the way, j’regarde pas de vidéos de blowjob, ça m’donne des gags reflex yink d’les voir.

XY

Advertisements

Un avis sur « Je Porne, tu Pornes, il Porn. »

  1. « Après combien de minutes post-porn est-il acceptable de reprendre nos activités normales? » -Le temps de s’essuyer.

    « En combien de temps pré-porn, en moyenne, on passe de »j’pourrais porner » à »j’ai la main din culottes » ? -Le temps que internet load la page beeg.com

    « Combien de minutes (ou de secondes) est-il raisonnable de laisser passer entre le «Big boobs horny milf gets it hard» et le post d’une fatigante du secondaire qui parle (surprenamment) de son chat ? » -Voir question 1

    « À quelle vitesse moyenne estimez-vous habituellement ouvrir YouJizz à partir du moment où l’idée vous a croisé l’esprit ? a. Dangereuse b. Excessive ou c. Extrême? » – a, ou dès que Girlfriend pars pour son cours du matin.

    « S’il-te-plaît, instruisez-moi, c’est après combien de secondes que c’t’encore acceptable de poursuivre le pornage ? » -The faster the better

    « Qui vous dit que vous n’avez pas vous-même, très récemment, parlé à quelqu’un qui venait juste de fermer la page et qui, en quelques secondes, était prêt à passer à autre chose ? » -Drôle, on dirait toujours que j’dérange Coloc quand j’y parle……………………………..

    Allright, i’m gonna go rub one.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s