OD et affaires compromettantes

Certains d’entres vous avez peut-être constaté qu’une photo compromettante d’une quelconque fille d’OD fait le tour du web, photo assez simple, elle qui se montre les boules dans un miroir.

Les commentaires sont variés  »les filles : Pauvre tite, c’est de l’intimidation, lachez là / les gars :belles boules en silicones, lol, criss de conne ».

Loin de moi l’idée de dire que c’est pas un manque de respect de la vie privée, toutefois y’a des nuances genre supersize que j’aimerais amener à certains propos.

C’est que je pense qu’il est comme temps d’ouvrir ses p’tits yeux et de se rendre compte qu’OD c’est une émission assez superficielle. J’vais laisser le temps à ma phrase choc de faire son chemin.

J’ai supris/outré/estomaqué personne à date ? Super, j’enchaîne.

Et les participants dans cette émission mettent pas mal yink l’emphase sur le physique et les chicanes.

…Dans cet optique tsé, faut pas se surprendre par la suite si certaines de ces personnes (je dis bien CERTAINES, comme dans PAS-TOUTE-CES-PERSONNES-je-sais-bien-essayons-d’être-honnêtes) se considère eux-même comme des objets ou alors sont habituées de se mettre dans ce rôle.

Faut quand même mettre les barres sur les t et les points sur les i, on s’attendait tout de même pas à lire un article avec un titre genre «Retournement de situation, moment compromettant pour Natasha qui reçoit un doctorat honorifique alors qu’elle est encore dans la course !!». Les personnes avec de la scolarité de haut niveau ou une moralité élevée à OD on les compte sur une main et ils partent en premier, ça fait pas un bon show et ça amuse personne. C’comme aller voir un spectacle de claquettes de morses, genre j’ai pas de plaisir.

Ce qui nous amène aux photos de boules en silicone qui font le tour d’internet. C’est en fait exactement le genre de choses vides d’intérêt et superficielles qui sont mises en valeur par ce genre d’émissions. Pis là qu’on me déforme pas mes propos vous ma p’tite gang de liseurs d’articles, je suis clairement pas en train de dire que les personnes qui écoutent ça sont connes et plates. Pas du tout. C’est yek qu’on écoute cette émission pour les moments où ça se traîte de folle et ça crie, pas pour le p’tit 2 minutes où y’ont parlé de la fois qu’ils ont lu Sartre pour un cours de Cégep.

Fack tsé, les grand propos de «pauvre fille c’est de l’intimidation la race humaine c’est d’la marde» et les réponses ma foi remplies de charme et de tact genre «lol esti c’est clair qu’a me casse la bite ek des boules dures de mêmes», ben j’pense que d’un sens comme de l’autre il faut mettre de l’eau dans son vin pis réaliser que, dans des émissions où le taux de prothèses mammaires dépasse les club de danseuses, y’é possible qu’on mette en premier plan la superficialité et c’est pas mal là où ça mène. J’vais dire comme mon bon vieux Lil Wayne « I don’t go around fire expecting not to sweat».

Bon il dit aussi «Yeah, put a dick in their mouth, so I guess it’s « fuck what they say »», mais ça fitait moins avec mon momentum.

Pis tsé au final de tout ça la.Ça reste toujours bin yink des boules pis c’est pas la fin du monde.

Des moobs, feat 2 tits de différentes couleurs.

Des moobs, FEAT 2 tits de différentes couleurs.

XX

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s